Développement personnel·Healthy Lifestyle

Nutrition, rapport au corps… : Bilan de 3 années de changement

Bonjour à tous,

Aujourd’hui est un article un peu différent mais je pense qu’il est important.

Cela fait environ un an que j’ai changé progressivement ma façon de m’alimenter ainsi que tout mon rapport au corps (gestion des douleurs, médicaments etc.) et le bilan est évidement supra positif pour moi. Tellement positif que je ne me voyais pas ne pas partager ça avec vous !

N’hésitez pas à me signaler en commentaire ou par tout autre biais si cet article vous plait car j’envisage que ce soit l’objet d’une rubrique bi-mensuelle.

 

Phase 1 : Le ras-le-bol

De manière général on ne peut pas dire que j’étais une catastrophe ambulante en terme de nutrition. J’ai toujours aimé les légumes, je n’ai jamais été très fan des produits tout fait industriel et j’adore cuisiner.

D’ailleurs ce sont certainement ces trois données de base qui m’ont permis d’arriver jusque là (merci maman!)

Oui mais voilà, les restos, les sorties et les apéros, le boulot qui prend de plus en plus de temps, mon corps qui supporte de moins en moins et cette flemme à la maison qui nous poussent à faire des pâtes au fromage vite fait bien fait ou à récupérer un mcdo en rentrant du boulot, les écrans plutôt que la cuisine et hop un petit grignotage avant le repas! En fait non un gros j’ai trop faim; Ah ba du coup j’ai plus faim…

Bref. Pour celles et ceux qui voient de quoi je parle, vous savez à quel point ça peut aller vite, encore plus en couple quand il y en a toujours un des deux qui flanche!

 

Phase 2 : le déclic!

Le déclic c’est sûrement mon corps qui l’a eu avant moi! Fatigues, douleurs chroniques à l’estomac, souvent malade, faim à n’importe quelle heure, fringales incontrôlables de choses malsaines… Donc évidemment mal être mental et besoin de changement!

En 2013 j’ai été diagnostiquée avec de l’endométriose. Pour ceux qui ne connaissent pas cette maladie sympathique, c’est un dysfonctionnement de l’endomètre qui entraine (entre autres) des douleurs plus ou moins intenses.

Le bonus : pas de traitement existant. On me propose un traitement chimique pour mettre « mon corps au repos » mais qui « ne changera rien quand vous l’aurez arrêté ». Je refuse net. Les médecins sont surpris.

 

Phase 3 : Le changement est en marche

 

Après ce diagnostic j’arrête du jour au lendemain les médicaments quand je comprends qu’ils sont l’ennemi de mon corps car ils masquent les symptômes à mes yeux au lieu de prendre les problèmes à bras-le corps

Ce fut la première étape de mon changement (et peut être la seule où je me suis posée des questions avant de sauter le pas). Cela fait désormais 3 ans que je ne prends plus aucun médicaments. Très très ironiquement (ou pas du tout), cela fait 3 ans que je n’ai pas été malade.

Tout a donc naturellement découlé de cette étape : comment vivre avec ces douleurs? Comment soigner les petits bobos du quotidien? Comment améliorer mon bien être physique?

J’ai donc dans la même année commencer un suivi ostéopathe puis ma mère (encore ^^) m’a offert mes premières huiles essentielles avec un très chouette livre pour pouvoir m’en servir. J’ai également repris le sport en douceur et commencer à surveiller un peu plus mon alimentation : plus de légumes et surtout plus de cuisine !

Retrouvez plus d’infos sur les huiles essentielles dans cet article

img_9038

 

Phase 4 : les obstacles (et la persévérance)

Evidemment, tout n’est pas tout beau, tout rose... Pendant cette première années de changement, certains jours voire certaines semaines sont plus difficiles que d’autres, j’avais parfois envie de faire marche arrière.

Parfois même je le faisais, j’avais des phases plus ou moins longues ou je me disais tant pis pour les douleurs, je fais ce que je veux et j’en accepte les conséquences.

Bon vous vous doutez bien que ce discours a ses limites! Mais je pense que c’était un passage obligé pour ne pas vivre ces changements de façon trop radicale.

Le déclic suivant a probablement été ma « rencontre » avec le yoga. J’ai découvert les balbutiements du yoga dans un cours de sport qui faisait des enchainements qui mélangeaient yoga, tai chi , fitness puis relaxation. Pour ceux qui sont en salle et qui ont les programmes « lesmills » le cours s’appelait « body balance ».

img_4717

Mon corps a fait ces semaines là une grande découverte! Certains mouvements, certaines postures pouvaient soulager les douleurs et procuraient une sensation de bien être indescriptible!

Dans le même temps, je découvrais le bullet journal... Coïncidence?… Ce sont vraiment ces deux découvertes liées qui m’ont permis de donner un coup de fouet à mon changement.

Phase 5 : l’accélération

J’ai ensuite arrêté la salle pour des raisons financières mais je n’ai jamais arrêté le yoga et j’ai commencé à pratiquer à la maison.

IMG_8401

 

 

Vous pouvez en savoir plus sur mes habitudes de pratique dans cet article !

Mon alimentation aussi changeait. Je me suis mise à introduire l’alimentation biologique petit à petit et j’ai réalisé que cette « purge » de pesticides et de produits chimiques avait beaucoup d’effet sur mes douleurs.

J’ai donc continué sur ma lancée et mon alimentation s’est tournée de plus en plus vers le végétal!

Dans la même période je me suis offert un extracteur de jus (suite à un séjour à Barcelone où je buvais tous les matins un jus et où j’ai ressenti les effets bénéfiques dès le premier!).

J’ai d’ailleurs fait un article où vous pouvez découvrir cet extracteur.

 

Phase 6 (en cours) : Stabilisation et tentatives

Je suis depuis quelques mois dans une phase paisible où mes habitudes ce sont vraiment installées sans pour autant que cela devienne routinier et ennuyeux.

Je fais des tentatives régulièrement pour noter les effets que ça a sur mon corps.

J’ai par exemple arrêté le lait de vache complètement depuis un petit mois , et sans rien faire d’autre, j’ai perdu 1,5kg. J’ai réalisé que c’est ça qui me faisait gonflé depuis toutes ces années et pourtant je n’ai jamais été une consommatrice chevronnée de lait de vache! Mais arrêter complètement a eu des effets drastiques sur ma santé.

Je découvre des médecines douces : hypnose, réflexologie…

Je mange de moins en moins de viande et j’essaye de limiter fortement l’alcool et le gluten. 

Je découvre chaque jour de nouvelles saveurs et de nouvelles façons de cuisiner.

 

 

Et je ne compte pas en rester là ! J’espère que bien d’autres découvertes sont prévues sur ma route ^^

J’espère que cet article (un peu long!!) vous a plu. Il me permet de poser les bases de mon histoire et de prendre du recul sur ces 3 années fortes en découvertes!

Comme je vous le disais en intro, j’aimerais faire de cette rubrique un rendez-vous bi-mensuel sous forme de plus petits articles. Cela pourrait être des zooms sur des aliments, des recettes ou des techniques bien être.

Dîtes moi si cela pourrait vous plaire!!

A très bientôt

Charlotte

Publicités

33 réflexions au sujet de « Nutrition, rapport au corps… : Bilan de 3 années de changement »

  1. Bonjour Charlotte,
    merci pour ce superbe article tres intéressant .
    Je suis tombée sur votre site par rapport au Bullet Journal, que j’ai d’ailleurs commencé depuis peu. J’ai 30 ans, et 3 maladies dont une handicapante avec des douleurs neuropathiques chronique qui m’empeche de marcher + de 150 mètres et qui affecte mon indépendance.
    Je compatis fortement dans vos douleurs quotidienne en espérant qu’elles baisseront ne serait ce que d’un petit degré et Bravo pour votre parcours !!!
    J’ai complètement changé d’alimentation en juillet dernier, quand mon médecin m’a dit diagnostiqué du diabète :alimentation plutôt végétarienne, plus de sucres ajoutés, et plus de sucre même fructose.. Je suis intolérante au gluten et lactose donc j’essaye d’en manger le moins possible et J’ai réduit mes portions . J’ai perdu à ce jour 25 kg (sans faire du sport car cela m’est impossible) et je ne me suis toujours pas habitué à mon nouveau poids!! En 3 mois je suis sortie du diabète , ouf, ça en moins et une victoire !Je remange des fruits et prend des jus vert une fois par semaine. Je ne sais pas si vous êtes suivi par un centre antidouleurs? par la où j’habite ils proposent de la sophrologie et hypnose auto hypnose, que je commence tout juste.
    J’ai pu réduire et arrêter 2 médicaments. Il m’en reste encore beaucoup mais peut être que je pourrai les arrêter un jour afin de peut être si c’est possible prévoir une grossesse.
    Encore bravo pour votre motivation et bon courage et je vais aller parcourir votre site 😉

    J'aime

    1. Merci beaucoup pour votre commentaire !
      Je suis ravie que vous soyez tombée sur le blog et j’espère que la suite de votre visite vous a plu!
      C’est vraiment surprenant comme beaucoup de personnes gèrent leur douleurs un peu seuls dans leur coin. Et trouvent les solutions tout seul!
      Ravie de voir que certaines ont marché pour vous.
      Merci encore pour votre passage et à bientôt !

      J'aime

  2. Cet article fait écho en moi, j’ai commencé, sans vraiment le décider consciemment au début, mais avec réflexion par la suite, à suivre ce même processus depuis quelques mois… Ne voyant pas encore trop d’effets, je me disais que cela ne servait peut-être à rien, mais en fait en te lisant, je me rends compte qu’il va falloir beaucoup beaucoup de temps pour éliminer tous les sales médicaments que j’ai ingurgités pendant presque 3 ans… Alors cela me donne juste un peu plus la force et l’envie de poursuivre… Pour moi, pour ma fille, envers et contre tous (mon chéri surtout qui a du mal à suivre 😉 ). Merci à toi !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup pour ce commentaire qui m’a touché !
      Oui c’est un changement de longue haleine ou il y a des périodes plus épanouissantes que d’autres !
      C’est bien de te rappeler pourquoi tu as entamé tout ça. Essayes de te fixer des objectifs simples et atteignables en quelques semaines , le but final te paraitra moins loin et moins compliqué !
      Je te souhaite beaucoup de courage tu as fait a mon sens le plus difficile!
      A bientôt !

      J'aime

  3. Je t’a posté un message sur Hellocoton mais impossible de ne pas commenter cet article qui énormément dans le sens de mes questionnements actuels. Tu réponds à plein de questions que je me posais, et même si j’ai vraiment envie de faire comme toi, j’ai toujours l’impression que c’est une tâche si fastidieuse, si compliquée, que je n’y arriverai jamais. Je ne sais même pas par où commencer ! Du coup je fais quelques petites choses par-ci par là…quand j’ai le temps. Je pense que le temps est la donnée essentielle de ce changement : se donner le temps. Et tu me donnes envie de me donner ce temps pour me donner les moyens de, enfin!, amorcer une vie plus saine.
    Merci pour le temps que tu as pris pour nous raconter ton experience. J’espère que tu lanceras cette rubrique bi-mensuelle 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup pour ce très joli commentaire.
      Je pense effectivement qu’il faut prendre chaque chose en son temps et ne pas vouloir faire tout dans tous les domaines et en très peu de temps.
      Il faut avancer petit à petit en se fixant des objectifs concrets et atteignables, sinon on se retrouve vite débordé par l’immensité du changement !
      Dis toi que le principal est fait : la prise de conscience et l’envie du changement.
      J’espère que tu trouveras le chemin qui t’y mènera !
      Belle journée et à bientôt

      Aimé par 1 personne

  4. J’ai découvert ton blog par rapport au BUJO mais , nous avons d’autres points communs : 1 Endométriose (maladie qui me gache la vie douleur etc etc… et pour le moment pas d’enfants à l’horizon, grrr, bon faut dire que j’ai une atteinte sévère ça aide pas! et toi a quel stade elle a été découverte? ), la prise de conscience maximiser le bio, le végétal et j’économise pour un extracteur de jus! donc je suis pour cette nouvelle rubrique!
    A bientot

    J'aime

    1. Oui je comprends que ce soit difficile à vivre je sais ce que c’est Et j’imagine que c’est encore plus difficile quand ça retarde un projet de bébé !
      Moi je n’avais qu’une atteinte légère quand il m’ont diagnostiqué mais ça a pu changer depuis dans un sens comme dans l’autre.
      Les douleurs n’ont souvent aucun rapport avec l’avancée de la maladie Et malheureusement pour moi je souffre quand même beaucoup.
      Mais je dois reconnaître que les changements que j’ai fait améliore quand même grandement mes symptômes !!
      A bientôt et merci pour ton témoignage

      J'aime

  5. un très joli article qui donne de l’espoir et des envies. Atteinte d’une maladie orpheline rare créant des douleurs permanentes (degrés variable) j’en ai marre des médicaments et mon corps aussi, 3 ans de morphine quotidienne font des dégâts c’est sûr, réduire c’est fait mais arrêter me parais encore loin alors tes conseilles sont vraiment intéressant, il y a tellement de livres sur les huiles essentielles, l’homéopathie du coup on sait pas où commencer, quel livre choisir… ta démarche donne envie ! tout comme tes jolis dessins (ça fait six mois que j’utilise le système bullet journal mais j’arrive pas à faire les jolis dessins que tu fais)
    merci pour cette bulle d’espoir

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire.
      Je te souhaite beaucoup de courage dans ton parcours et j’espère que tu réussiras à soulager tes douleurs.
      Pour le bullet je n’ai pas commencé en commençant mon blog! J’avais déjà quelques mois de pratique dans les pattes! Heureusement car j’avais un niveau créatif et artistique proche de 0 et le bullet a été la clé pour ouvrir mon potentiel enfoui!!
      Un peu d’entraînement suffit parfois à faire des merveilles.
      A très bientôt

      J'aime

  6. Bonjour,
    J’ai découvert ton blog par rapport au bullet journal au départ et j’ai continué à la suivre pour tous les autres articles que tu postes qui sont très intéressants.
    Ton article sur l’extracteur de jus m’avait déjà interpellé car j’ai une amie proche qui en a acheté un par rapport à ses problèmes de santé (allergie au lactose et probable intolérance au gluten), elle l’avait apporté en vacances et on se faisait au moins 3 jus par jour (elle, ne consommant que des jus et des fruits/légumes). J’ai trouvé assez contraignant le fait de devoir le laver à chaque fois, c’est pas évident quand on a des vies bien remplies (mon amie me dit se lever à 5h tous les matins pour préparer ses boissons ><), donc pour le moment je ne me sens pas d'attaque pour m'en acheter un, mais ça me fait bien envie (j'ai découvert grâce à elle par exemple le délice d'un jus de carottes alors que ceux du commerce je les ai toujours trouvés infects !). De plus, j'avais des douleurs au ventre assez fortes après le jus du matin, c'est bizarre.
    Je suis très intéressée par cet article car je souffre de douleurs pouvant être de l'endométriose mais je n'ai pas encore été formellement diagnostiquée, c'est en cours d'investigations. En tout cas je te soutiens beaucoup par rapport à cette maladie. Elle m'était totalement inconnue il y a de ça 2-3 ans mais maintenant que je la soupçonne d'être dans mon corps, j'y suis bien plus sensibilisée. Et je suis aussi effarée de constater le nombre de personnes qui en souffrent !!
    Je vais garder dans un coin de ma tête de body balance, ce sport me fait de l’œil depuis pas mal de temps maintenant, mais je ne sais pas si j'aurai les finances pour en faire en salle de sport.
    Je suis intimement persuadée que l'on peut soigner beaucoup de choses par l'alimentation mais je suis une piètre cuisinière, je déteste ça et je vis seule (donc pas la motiv' pour me faire à manger). Pour en revenir à l'endométriose, une amie qui en souffre a refusé comme toi les traitements médicamenteux pour se centrer sur l'alimentation (pas de viande, pas de produits laitiers, alimentation anti-inflammatoire) et le sport et son endo de stade 4 a régressé !! Même son gynéco n'en revient pas et il prend note de tout ce qu'elle fait.
    Donc pour finir, je te réitère tout mon soutien et merci pour ces supers articles, tu as de l'inspiration et ils sont très agréables à lire !!

    Aimé par 1 personne

    1. Bonsoir Charlène et merci pour ton commentaire !
      Ici je passe les légumes sous l’eau sans les frotter ni éplucher car tout est bio dans mes jus!
      reste à couper les fruits et légumes ça me prend peut être 5 minutes.
      Donc pas long du tout!! Le plus long c’est limite la partie lavage de l’appareil et rangement!!
      Mais je n’ai aucun regret ça me change la vie et la santé !

      Prochain objectif : une journée detox cure de jus maison 😀

      J'aime

  7. Je crois que j aimerai tendre vers ce développement personnel à terme. Parce que actuellement c est pas ça. Je connais très bien le mac do ou les livraisons parce que pas le temps la flemme etc. Je commence un bullet aussi en parallèle. Oui des articles sur le sujet je suis pour

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour !
      Il faut commencer tout doux sinon ça va être difficile à tenir et tu ne verras que les effets négatifs.
      Aide toi de ton bullet pour te faire une page objectif mensuel par exemple :
      ✅ 2 mcdos par mois
      ✅ 1 repas cuisiné maison par semaine
      ✅ essayer un séance de yoga

      Ce ne sont que des petits objectifs mais c’est un premier pas!

      A bientôt 🙂

      J'aime

  8. Super article et bravo pour ton engagement ! Je suis entièrement d’accord avec toi et entre arrêt de la viande il y a 10 ans (choix perso, chacun fait comme il veut), alimentation bio autant que possible, cosmétiques faites maison, je sens un mieux dans tant de domaines ! Tu demandais si l’on serait intéressés par des rdv bimensuels sur ces thèmes : oui triple oui pour moi ! 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ce commentaire !!
      Effectivement c’est un choix personnel et d’ailleurs je pense qu’il faut être en paix avec ses choix si on veut qu’ils soient durables!
      Je trouve en plus que certains choix en entraînent d’autres dans une espèce de spirale positive et c’est très chouette à vivre.
      A très bientôt pour la rubrique alors!

      Aimé par 1 personne

  9. J’aime bien le ton donné à l’article, mais « nutritionnellement, » je n’ai jamais réussi à être convaincue de l’effet négatif du lait… je lirai avec plaisir les conseils, et pourquoi pas en suivre certains….

    Aimé par 1 personne

    1. Alors je ne suis pas diététicienne mais il me semble que le corps des adultes produit de moins en moins des enzymes qui permettent d’assimiler le lactose.
      Ce qui explique que les enfants présentent moins facilement ces intolérances.
      Après de manière purement nutritionnel je pense (et c’est simplement mon avis perso) que le lait ne contient rien qui ne puisse être remplacé par autre chose.
      Et au final, peu importe les raisons je ressens vraiment un rejet du lait de vache par mon corps (depuis petite)
      On se retrouve bientôt avec plaisir !

      J'aime

    2. Bonjour Fabienne,
      Juste pour te dire qu’effectivement après le sevrage, notre corps n’est plus fait pour digérer le lactose. Quand une personne arrête le lait, souvent elle va beaucoup mieux (perte de poids, meilleur sommeil, meilleure libido, moins de rhume, plus de vitalité, menstruation plus tranquille….) Mais je reconnais que j’aime trop le fromage pour arrêter (et je suis en bonne santé)… Bonne continuation.

      J'aime

  10. Super article, Charlotte, merci beaucoup. Je ne vais pas faire l’impasse d’une rubrique santé dans mon bujo mais tu imagines qu’à 72 ans eh bien mon capital santé est plus entamé que le tien. Gravement cardiaque, opérée à coeur ouvert en 2011 (greffe de valve), puis 6 fois depuis cette intervention (pacemaker, ablation de la fibrillation), j’ai un traitement médical que je ne peux abandonner. Une grosse dose journalière de bêtabloquants et les restrictions alimentaires qui vont avec (aucun aliment acide, pas d’agrumes, aucun chou, etc) me compliquent un peu la tâche des repas.
    J’ai un extracteur de jus depuis plus de 10 ans, c’est le rituel du matin en mélangeant légumes et fruits. Je ne pourrais m’en passer.
    Je ne compte donc mettre dans mon bujo qu’un tracker « pas de sucre et plus d’eau ». Je ne peux marcher. Si je fais du yoga, je pourrai – peut-être – me mettre par terre, en aucun cas me relever. J’ai essayé le vélo, le tricycle, des vertiges me font hurler de peur. Par contre, exercices respiratoires et sophrologie, oui, en me bougeant un peu pour en faire régulièrement : c’est à ces 4 paramètres que va servir mon tracker. Sache que je marche au moral, il le faut. Ces opérations ne m’ont pas guérie et il en faudra d’autres.
    Merci encore et bonne journée

    J'aime

    1. Bonjour et merci pour le commentaire
      Je vous souhaite un prompt rétablissement et j’espère que le bullet journal sera d’une grande aide pour cette partie santé !
      C’est aussi intéressant de tenir un petit carnet a côté ou on note nos repas et nos éventuel symptômes ou amélioration pour ajuster et voir si tel ou tel plat ou tel ingrédient nous fait du bien
      A bientôt et bon courage

      J'aime

  11. Merci pour ce témoignage.
    J’ai découvert votre blog récemment par rapport au bullet journal. Aujourd’hui, j’ai pris un grand plaisir à lire cet article, pas trop long ma foi. Moi aussi je me pose beaucoup de question par rapport à la nourriture: les produits laitiers, les farines de blé,… j’essaie de faire attention, mais c’est si bon, et cela fait du bien au moral !
    c’est pour le sport que j’aurai le plus de mal….
    alors oui je suis preneuse d’articles, de recettes et tout et tout!
    encore Merci
    Nadine

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Nadine!
      Je suis ravie que l’article vous ait plu!
      C’est sur qu’il faut surtout trouver un équilibre qui vous convient à vous, afin que vous ne soyez pas frustrée !
      Pour le sport commencez tout doux. Quand je restais longtemps en pause je reprenais avec un cours de yoga par semaine et je faisais des choses très douces. Ça permet de se reconnecter à son corps sans le brusquer et en même temps d’être fière d’avoir pris du temps pour soi
      A bientôt pour la première rubrique alors 🙂

      J'aime

  12. Géniale cette idée de rubriques, je valide !
    J’ai trop tendance à aller dans la facilité, genre pâtes au fromage ou quoi XD Du coup, partir sur des choses faciles/rapides ? En vrai, j’aime cuisiner, et c’est notre moment discussion entre coloc’, mais j’aime bien avoir sous la main des recettes faciles pour les soirs où l’envie de dodo est plus forte que celle de manger (oui, j’avoue, je rate des repas par fatigue parfois. je m’en fiche, je préfère les petits déjeuners haha)

    Disons que je n’ai jamais été sportive et que j’ai vraiment besoin de reprendre mon corps en main (je suis grande et mon dos me fais parfois des misères). Le kundali est assez énergique, et me permet de me concentrer, et je marche déjà bien 3km par jour (mon aller-retour au travail, à pied, ça aide)(je capture des pokémons sur le chemin, ahem XD). Mais j’ai envie (et un peu besoin) de me muscler et je ne sais pas trop comment faire ça (je ferai bien ça dans le salon le matin -vu que je suis matinale-, mais avec ma coloc qui dort, ça n’est jamais fastoche)(et je n’ai pas assez de place dans ma chambre, ça serait trop facile T_T bref !)

    Merci bien en tous cas ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Oui je comprends !
      En général la plupart de mes plats sont assez rapides car comme toi quand j’ai faim, j’ai faim! Haha

      Le pilates est super pour se muscler en douceur. Limite tu n’es pas obligée de mettre le son sur la télé !
      Bon courage et à bientôt pour la nouvelle rubrique !

      J'aime

      1. Ah oui, le pilates, je suis une youtubeuse qui en a fait un livre, il faudrait que je me lance, elle fait du popilates », c’est un poil différent mais ça à l’air sympa ! (je n’ai pas de télé, ça n’aide pas loool mais mon ordi portable ferai le même bruit de toute façon ^^)

        J’ai hâte du coup ^^

        Aimé par 1 personne

  13. Passionnant !
    J’ai moi aussi arrêté le lait de vache depuis 2 ans maintenant (j’ai été élevée à coup de lait-céréales le matin, j’étais donc une accro), et j’ai perdu presque 5 kilos en 2 mois XD Je mange encore un peu de fromage et des pâtes, mais je me limite et si mon budget me le permet, je fais du bio+végétal+sans gluten (ou l’un des 3).
    Je mange très peu de viande, ça ne m’attire pas à la base, mais comme tu dis, avec le travail, le manque de temps/la flemme, on s’autorise à lâcher du lest … ahem.
    Je cherche encore une activité physique quotidienne qui me plairait, je fais du kundali yoga une fois par semaine mais j’ai envie de plus (alors que je n’ai jamais été sportive, un comble !).
    Et je pense investir dans un extracteur car les jus, c’est la vie haha ! (j’ai une petite centrifugeuse trouvée d’occasion mais elle chauffe beaucoup)
    Tu aurais des recettes à partager de tes plats favoris ? Tes photos me font envie haha !
    Merci bien pour ce chouette article en tous cas !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Amélie pour ce joli commentaire 🙂
      Je comprends pour le sport j’ai moi aussi parfois la sensation que j’ai besoin de « me dépenser » plus qu’avec le yoga.
      J’aime bien marcher, ou sinon j’allie le yoga avec une séance pilates ou fitness.
      Quant à l’extracteur j’en suis très contente!
      Pour les plats, je pensais du coup intégrer certaines recettes dans une nouvelle rubrique si ça t’intéresse?
      Je pense enchainer rapidement le 1er article de la rubrique (probablement dans une semaine) donc n’hésites pas si tu as des types de recettes ou autre qui te font plus envie.
      A bientôt!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s